Mot-mystère du ministère

vendredi 28 mars 2014
par  Sud éducation 66

Dans chaque numéro de notre journal départemental « En route pour le sud 66 », nous vous proposons de découvrir le mot mystère du ministère.

Vous trouverez ici toutes les grilles... et leurs solutions !


GRILLE N°4 (parue dans le journal de juin 2013)

grille n°4

1 On va beaucoup en entendre parler dans les prochains mois, à défaut de savoir un jour ce que c’est que de la prendre.

2 Support militant, souvent un simple morceau de papier.

3 Engin utilisé dans les travaux publics, en photo à la page 8.

4 Elles sont en face de nous quand elles ne sont pas en lutte .

5 Elle fait la force.

6 Coup de blues.

LA SOLUCE
solution 4

LE MOT MYSTÈRE : « crook » en anglais. Escroc. Malfrat. Voyou.


GRILLE N°3 (parue dans le journal de mars 2013)

1. Acte militant qui allège la feuille de paye.

2. Cela prend toutes les formes possibles et imaginables. Cela commence par la 3ème note de la gamme, suivi par le meuble dans lequel on s’endort et se termine par une alternative au café.

3. On peut en avoir quand on ne s’est pas préparé à faire le grand tour de Perpignan un jour de manif.

4. C’est par elle seule que l’on obtient ce qu’on demande.

5. Patronyme d’Harrison Ford dans une célèbre trilogie. Spécificité guitaristique de la musique blues / rock (voire hard rock, voire métal).

6. Syndicale, elle est souhaitable si on veut établir un rapport de force. De mesure, elle permet de suivre une recette correctement et ainsi de réussir un gâteau au chocolat.

LE MOT MYSTÈRE : On voudrait nous faire croire qu’avoir la « chance » d’en avoir un justifie d’accepter l’inacceptable. À contre, certains acteurs sont parfois surprenants.

LA SOLUCE


GRILLE N°2 (parue dans le journal de décembre 2012)

1. Dans le monde de l’éducation, on l’adore. On la pratique sans modération et toujours, bien sûr, avec pertinence et à-propos.

2. Il va et vient, de haut en bas. C’est un jouet un peu désuet mais toujours très utile pour illustrer la cohérence des politiques mises en oeuvre par l’Éducation nationale.

3. Il est au centre des débats sur le rythme biologique de l’enfant. On lui doit notamment les zones des vacances hivernales. Il s’adonne en effet chaque année aux joies des sports d’hiver.

4. Interjection très utilisée par les enseignants au moment de la réception de leur feuille de paye.

5. Quand il est mort, on reprend son souffle. Partiel, il est souvent imposé et ne permet pas de vivre décemment.

6. De pointe, elle est à éviter. Supplémentaire, elle est de trop.

LE MOT MYSTÈRE : En musique, il détermine la durée des notes les unes par rapport aux autres. Biologique de l’enfant, il détermine la durée des bouchons au moment des départs en vacances.

LA SOLUCE


GRILLE N°1 (parue dans le journal de sept-oct-nov 2012)

1. De police ou des études.

2. Il peut être à focale fixe en photographie, le 50 mm est idéal pour les portraits. Celui de l’enseignant n’est plus d’instruire mais de valider.

3. Peu fréquentable entre 39 et 45, il commence comme collègue et lui prend petit à petit sa place dans les textes officiels.

4. Des équipes, elle est illusoire dans les établissements frappés par la foudre où le mode de « recrutement » a pour principale conséquence la contractualisation des personnels.

5. Le droit ou le gauche, c’est au choix. C’est une question de point de vue, celui du chef d’établissement bien sûr.

6. L’alpha et l’oméga en matière de pédagogie. Du plus bel effet dans la vitrine d’un établissement.

LE MOT MYSTÈRE : Souvent appétissant, attention il peut facilement devenir indigeste quand il précarise les statuts et divise les équipes. Il serait dommage qu’il nous reste en travers de la gorge.

LA SOLUCE


Navigation

Articles de la rubrique

  • Mot-mystère du ministère